Motorola Defy Mini : Test

Publié le:

Nous avons examiné le Motorola Defy Mini.

Le Motorola Defy Mini a un titre assez descriptif, il est essentiellement, une version rétrécie de l'ordinaire Motorola Defy - Le smartphone "plus robuste" de Motorla

L'avant du Défy Mini a l’air raisonnablement solide, semble être fait de matériaux de qualité décente et, comme son grand cousin, les différents ports et les prises sont couverts par «œillets» en caoutchouc pour les protéger de la saleté.

En termes de conception visuelle le Défy Mini n'est ni attractive, ni terriblement peu attrayant, il a une apparence moyenne qui fait écho à la «fonctionnalité d’abord » du combiné. C'est assez épais et trapu comparé aux téléphones modernes, mais aussi incroyablement léger.

Les caractéristiques du Defy Mini présentent quatre boutons capacitifs pour 'Menu', ‘Accueil’, 'Retour' et 'Recherche', mais nous avons trouvé quelques problèmes avec la réactivité, et parfois, vous êtes tentés de les écraser avec frustration, alors que rien ne se passe sur l'écran.

Motorola a utilisé le Gorilla Glass de Corning pour garder l'écran tactile robuste, mais nous avons remarqué que l'affichage montre beaucoup les empreintes digitales.

C’est un 3,2 pouces TFT écran capacitif multi-touch, mais nous avons trouvé qu'il donnait une sensation «bon marché », élastique, qui donne un peu trop.

Les visuels qu'il produit n’ont rien d’époustouflant, avec une résolution 480x320 pixels, une densité de pixel de 180 pixels par pouce (ppi) et 256k couleurs. Ce n’est en aucun cas le pire écran que nous ayons vu, mais il a beaucoup de flou, tandis que les couleurs sont sous-saturés et manquent de profondeur.

De temps en temps, nous avons constaté une certaine insensibilité à proximité des bords de l'écran, lorsqu’on essaie de cocher ou décocher les cases à cocher sur Google Play, par exemple.

Le Defy Mini marche sous Android, la version 2.3 de GingerBread, avec quelques réglages de la propre interface de Motorola sur le dessus avec un processeur simple core à 600MHz et 512 Mo de RAM à sa disposition.

Manifestement, il y a eu un certain niveau d'optimisation ici, mais la principale chose que nous avons retenue de notre temps avec le dispositif, c'est que cette combinaison offre ce que nous décrivons comme une expérience inconsistante.

Par exemple, glisser au travers des sept écrans d'accueil par défaut est relativement lisse pour un téléphone avec ce faible niveau de puissance.

De même l'ouverture et la navigation dans le tiroir apps est un processus relativement indolore. Toutefois, il a un ralentissement persistant lors du chargement à partir d'un état de sommeil et aussi à chaque fois que vous l’allumez.

Une fois que l’appareil est chauffé tout va bien, mais de nombreux autres téléphones sur le marché se débrouillent sans cette sorte lenteur lors du démarrage.

Ces sortes de questions se traduisent aussi par des problèmes avec les applications plus intensives et les multi-tâches en cours d'exécution, et bien que le Defy Mini supporte des jeux que nous ne nous attendions à ce qu'il puisse supporter, la performance est nettement agitée dans certains endroits.

De même, en essayant de faire plusieurs choses à la fois, nous sommes amenés à la réalisation que le téléphone doit se «rattraper » un peu avec ce que vous lui demandez de faire et l'attente peut être un peu frustrante si vous êtes habitués à plus de réactivité instantanée.

Cependant, il est tout à fait imprévisible. Il peut exécuter des applications multiples tout à fait heureusement pour des choses comme Twitter, Facebook, e-mail et ainsi de suite, mais au-delà de cela, nous avons trouvé que le streaming d'une vidéo Youtube, une page de navigation avec l'image intense et l'exécution d'un jeu assez simple en 3D et la commutation entre les deux, posent un petit problème.

Essentiellement, vous devez être conscient qu'il peut accomplir plusieurs tâches tout à fait bien, sans trop de perte de performance, mais de temps en temps, il va jeter les jouets hors de la poussette alors que vous ne l’avez pas vu venir.

Pour le stockage interne, il n’a pas beaucoup pour jouer, mais le téléphone prend des cartes micro SD jusqu'à 32 Go, de sorte que vous pouvez lui donner beaucoup d'espace si vous le souhaitez.

L’appareil photo de 3,15 mégapixels est acceptable pour les images fixes, mais pas exactement superbe, avec des couleurs de contraste assez pauvres et une impression d’ensemble «laineux » sur les photos, mais au moins il a un flash LED et il est mieux que la vidéo, qui est juste terrible.

Il a aussi une caméra de face secondaire à l'avant si vous avez besoin pour faire des appels vidéo, mais, comme on pouvait s'y attendre, ce n'est pas quoi que ce soit spécial.

La connectivité est très bonne avec les fonctionnalités Wi-Fi, Wi-Fi Direct et le Wi-Fi Hotspot - nous avons testé le Wi-Fi et trouvé la navigation web et l'utilisation de Google Play assez accrocheuses. Il a aussi un microUSB, Bluetooth, une radio FM et GPS.

En terminant, il nous serait difficile de recommander le Motorola Defy Mini considérant que le prix moyen est de plus de £ 100.

Il y a de meilleurs téléphones Androïd à un coût moins élevé, le Huawei Ascend G 300, que nous avons examiné il y a quelques semaines seulement avant celui-ci, vient immédiatement à l'esprit.

Par souci d'équité, en dépit de ses hoquets, la performance était meilleure que ce à quoi nous nous attendions, mais un peu plus de puissance n’aurait pas été difficile et en aurait fait un dispositif beaucoup plus convaincant dans son ensemble.

Non seulement cela, nous avons trouvé l'écran être un élément de conception du téléphone particulièrement accablant et sur certains aspects, tels que les boutons capacitifs qui ont leur tempérament, tout cela s’ajoute pour que cette expérience soit encore plus décevante.

Avantages

Léger, compact, la performance globale raisonnable

Inconvénients

Performances capricieuses, les contrôles des bouton incohérents, affichages pauvres, des problèmes de performances

Verdict

Pas un mauvais smartphone mais un lancement PPR trop cher pour ce qu'il est.

Dernières Comparaisons

Derniers Tests

  • Motorola était devenu ces dernières années un gros mot. La simple évocation du mot, pouvait donner d...
  • Nous passons en revue le Motorola DROID RAZR MAXX HD pour voir si ce dispositif Android avec capacit...
  • Sur le papier, le nouveau Motorola Razr i est vraiment attrayant avec son processeur Intel, son écra...
  • C'est un bel argument de vente, mais est-ce suffisant ? Nous enquêtons Nous avons assisté au lanceme...
  • Le Motorola Defy Mini a un titre assez descriptif, il est essentiellement, une version rétrécie de l...
Le Motorola X, est le superbe smartphone phare Android de Google. Il est doté d'un processeur multi-core, d’un fantastique appareil photo de 10...
Le dispositif, qui sera commercialisé uniquement qu’aux États-Unis, coutera 199 $ (environ 150 €). Les caractéristiques phares du Moto X comprennent...

Dernières Actus