Google Nexus 10 vs Microsoft Surface RT

Google Nexus 10 vs Microsoft Surface RT
Publié le:

Est-ce que le Google Nexus 10 peut battre la polyvalence du Microsoft Surface RT ? Nous enquêtons

Nous regardons si la dernière tablette de Google, le Nexus 10, peut prendre le dessus sur le dispositif hybride de Microsoft, le Surface RT.

Forme

Surface RT - 274.6x172x9.4mm, 680g
Nexus 10 - 263.8x177.8x8.9mm, 603G

Avec le Nexus 10 vous avez le sentiment, que Samsung et Google ont voulu construire quelque chose qui ne pouvait en aucune façon être confondu avec un iPad.

La monocoque caoutchoutée et lisse a une courbure beaucoup plus prononcée dans les coins que la tablette d'Apple, mais elle a aussi des bords incurvés qui ont apparemment été construits avec la prise et l’ergonomie à l'esprit.

Nous ne pouvons pas dire qu’elle est plus facile à manier que n'importe quelle autre tablette sur le marché, et il aurait été utile que comme le Nexus 7, elle ait pu bénéficier d’un revêtement texturé.

Sur le panneau arrière vous avez les logos Nexus et Samsung. Il y a en plus une barre le long du boîtier abritant les antennes, l’appareil photo et le flash LED.

Le Nexus 10 semble assez décent, il est léger, mince et ne fait pas trop « plastoque ». Son côté incurvé pourra cependant paraitre un peu trop caricatural pour certains.

Microsoft a également réussi à faire quelque chose de très différent de l’iPad d’Apple avec le Surface RT, mais pour des raisons très différentes.

Il n’y a quasiment pas de courbes sur l'appareil grâce à sa carrosserie faites de contours nets et anguleux. Vous ne trouverez pas beaucoup de plastique ou d'aluminium, mais au lieu de cela vous aurez un châssis en magnésium « VaporMag », qui donne une sensation haut de gamme rassurante.

Comme son adversaire, il mince et léger. Le Surface comprend une béquille brillamment intégrée qui est mince mais solide et bien équipée et se range à l'arrière de la tablette en position fermée.

Il y a aussi les accessoires de protection en option.

Le TouchCover est très mince, disponible dans une variété de couleurs et dispose d'un clavier tactile.

Le TypeCover est plus importante, il est plus en ligne avec votre clavier d'ordinateur portable classique. Il est plus épais que le TouchCover mais il est encore remarquablement mince. La frappe est beaucoup plus facile.

Globalement, le Surface RT a un design et une qualité de construction très impressionnants. Il s'agit d'un dispositif attrayant, robuste avec une excellente finition.

Gagnant - Surface RT

Affichage

Comme son nom l'indique, le Nexus 10 dispose d'un écran de 10,1 pouces. C'est un écran Super PLS LCD avec une résolution 2560x1600 pixels stupéfiante et une densité de pixel de l'ordre de 300 pixels par pouce (ppi).

Pour un écran de tablette de cette taille c’est une densité de pixels très impressionnante qui assure des graphismes incroyables. La netteté est sur un pied d'égalité avec certains smartphones haut de gamme et dépasse de loin l'écran Retina de l'iPad de 9,7 pouces.

Les couleurs sont riches, le contraste est bon et la luminosité est assez forte pour rendre l’appareil utilisable à l’extérieur. Sans aucun doute, c'est le meilleur affichage de tablette sur le marché en ce moment.

Le Surface RT dispose d'un écran LCD de 10,6 pouces avec une résolution 1366x768 pixels et un format 16:9. Il dispose également de la technologie Microsoft ClearType HD et une densité de pixel de 148 pixels par pouce (ppi).

Pour la plupart, les graphismes sont correctes malgré une faible densité de pixel. La luminosité, la profondeur des couleurs et le contraste sont également excellents.

Gagnant - Nexus 10

Stockage

Le Nexus 10 a des options 16 Go ou 32 Go de stockage, mais pas de slot pour carte MicroSD.

Le Surface RT est mieux équipé avec des options de 32Go ou 64Go et un slot pour les cartes microSDXC jusqu'à 64GB.

Il s'agit d'une victoire facile pour Microsoft.

Gagnant - Surface RT

Matériel, logiciel et Performance

Le Surface RT est basé sur la technologie de processeur ARM Cortex-A9, en particulier le Nvidia quad core Tegra 3 T30 (SoC).

Il dispose de 2Go de RAM à canal unique, des semi-conducteurs 40 nanomètres (nm) et une GPU GeForce ULP.

Le logiciel du système d'exploitation fonctionne raisonnablement bien dans l'ensemble, avec très peu de ralentissement.

La tablette fonctionne sous Windows RT, une version de Windows 8 spécialement conçue pour les processeurs ARM et donc pour des appareils plus petits, plus légers et plus mobiles, en mettant l'accent sur la tablette plutôt que sur la partie ordinateur portable de ce concept hybride.

Comme les autres itérations des nouvelles plates-formes Windows, Windows RT dispose de l’IU Live Tile, comprenant un écran de démarrage remplit de « tuiles » colorées. Ces tuiles servent à la fois de raccourcis et de widgets alimentant l’écran d’accueil d’informations.

Il y a aussi un mode bureau spécifique sur lequel vous pouvez basculer quasi-instantanément. C'est là où vous pourrez accéder au traditionnel bureau Windows avec les logiciels habituels comme Paint et la suite Office tactile complétée par Word, Excel et PowerPoint.

Toutefois, sur Windows RT, vous ne pourrez pas installer un logiciel tiers comme vous le feriez sur un ordinateur.

La seule façon d'obtenir des applications sur l'appareil se fait par Microsoft Windows Store, un magasin en ligne similaire à l’App Store ou à Google Play.

Similaire, mais pas identique, principalement en raison de l'absence d'application et de jeux disponibles à l'heure actuelle. Dire que c'est peu peuplé serait un euphémisme.

Il n'y a pas d’applications Facebook ou Twitter officielles (même si les deux services sont intégrées dans le People Hub), pas de YouTube et pas de DropBox. La liste est longue, mais pour résumer, la majorité des applications de haut niveau que nous avons cherchées, n'existaient pas sur le Windows Store.

De même, la section de jeu ne fait en fait qu’une seule page. Du coup, il a été difficile de mettre le processeur à l'épreuve car il n'y a rien de graphiquement exigeants disponibles.

Nous avons rencontré des systèmes de contrôle maladroits qui pourraient devenir rapidement une seconde nature, mais à notre époque, avec le Surface RT ce n'est pas plus simple d'interagir avec dans la mesure où cela semble contraire à l'intuition - et c'est un gros problème.

C'est aussi une honte parce que le multitâche semble être tout à fait compétent, c'est juste les contrôles qui sont mal mis en œuvre.

Le Nexus 10 dispose de la toute nouvelle technologie ARM Cortex-A15 sous la forme d'une puce dual core Samsung Exynos 5250 cadencée à 1,7 GHz.

Il présente une architecture 32 nm, 2 Go de RAM dual-channel et un GPU Mali-T604.

Cela fait tourner Android 4.2 Jelly Bean très rapidement grâce à un matériel nouvelle génération ultra-rapide combiné avec un logiciel maintenant bien optimisé, qui inclut l'interface utilisateur Butter de Google améliorant le taux de rafraîchissement de synchronisation, la réactivité et la latence.

Jelly Bean est également plus stable que les versions précédentes d'Android, et elle a le même contrôle de configuration intuitif qu’Android 4.0 avec un carrousel d’application rapide pour le multitâche.

La version 4.2 ajoute également un menu déroulant supplémentaire au-dessus de la barre de notifications existante qui vous permet d'accéder rapidement aux principaux réglages de l'appareil - il s'agit d'une inclusion bienvenue.

Enfin, Android a un app store prospère avec environ 700.000 applications dans le magasin Google Play au dernier décompte.

Certes, beaucoup d'entre elles ne sont pas optimisées pour les écrans de la tablette comme les applications Windows RT, mais nous préférons avoir de la diversité.

Gagnant - Nexus 10

Conclusion

Il n'est ps possible de dire simplement que le Nexus 10 est meilleur que le Surface RT ou vice-versa, car ils offrent des expériences très différentes.

Les deux fonctionnent en douceur et efficacement en étant optimisés pour leur technologie de processeur, même si en termes de performances brutes pour les jeux et autres (ainsi que la disponibilité de contenu de haute qualité) le Nexus 10 est de loin supérieur.

Cependant, le Surface RT offre des fonctionnalités de "bureau mobile" jamais vu sur aucun autre dispositif.

Ce n’est en aucun cas un ordinateur portable à part entière et certainement que la capacité de Windows 8 (par opposition à Windows RT) d’exécuter le logiciel de base, le rend plus attractif en tant qu’appareil hybride.

Mais, en tant que tablette de productivité le Surface RT dépasse toute autre tablette Android ou iPad actuellement disponible.

Cela dit, les méthodes de contrôle de Windows RT n’ont pas gagnées nos faveurs, tandis qu’Android est toujours aussi facile à utiliser et plus lisse que jamais.

Dernières Comparaisons

Derniers Tests

  • La Surface RT est la première incursion de Microsoft dans le monde des tablettes et du hardware info...
Microsoft souhaiterait que sa suite Office soit disponible sur iPad, et cela pourrait être le cas aux alentours de mi-2014. Selon une information de...
Microsoft vient de lever le voile sur sa dernière mise à jour, Windows 8.1, lors de la conférence Build à San Francisco. Le produit fini ne sera pas...

Dernières Actus